5 mythes sur la voiture électrique... et 5 raisons d'en conduire une!

Vous avez probablement déjà entendu toutes sortes de commentaires et de suppositions au sujet des voitures électriques. Mais qu'en est-il réellement?

Commençons par les MYTHES...

1. PEU PUISSANTE, ELLE EST RÉSERVÉE À LA VILLE.

Elle est puissante et possède une accélération instantanée, contrairement à la voiture à essence. Les propriétaires habitent souvent en banlieue et utilisent leur voiture comme tout le monde, que ce soit pour aller au travail, magasiner ou visiter la famille.

2. C’EST MOINS SÉCURITAIRE.

Les voitures électriques émettent un signal sonore lorsqu'elles roulent en bas de 30 km/h. Au-delà, le bruit des pneus et le sifflement du moteur prennent le relais. Comme toujours, les piétons et autres conducteurs doivent rester vigilants en ville.

3. IL VA FALLOIR CONSTRUIRE DES CENTRALES ÉLECTRIQUES POUR LES ALIMENTER.

La demande électrique d’une recharge est presque équivalente à celle d'un chauffe-eau. La consommation de 1 million de voitures électriques correspondrait à moins de 2 % des ventes d’électricité au Québec.

4. IL FAUT UNE JOURNÉE POUR LA RECHARGER.

S’il faut toute une nuit pour recharger une batterie complètement vide sur une prise électrique classique de 120 V, il ne faut que 4 heures lorsqu’on s’équipe d’une borne de recharge à la maison. De plus, il est très rare d’avoir une batterie complètement vide. Certaines bornes publiques permettent de recharger 80 % en une heure et d’autres en seulement 30 minutes. Le temps d’un dîner!

5. C’EST PLUS POLLUANT QU’UNE VOITURE À CARBURANT.

Au Québec, l’énergie est majoritairement produite par des centrales hydrauliques dont les taux d’émission de GES est de 10 kt éq. CO2/TWh comparativement à 941 kt éq. CO2/TWh pour les centrales au charbon. Comme les piles sont très précieuses, elles ne sont pas jetées et l'on parvient à recycler 96 % de ses matériaux. Du berceau au tombeau, la voiture électrique est l’option la plus avantageuse pour l’environnement et notre porte-monnaie.

...Et regardons maintenant les FAITS!

1. SON USAGE EST COMPLÈTEMENT ADAPTÉ À NOTRE QUOTIDIEN.

Au Québec, le trajet quotidien moyen des automobilistes, maison/travail/école, varie entre 15 et 25 km. Les plus longs trajets quotidiens excèdent rarement 60 km pour 87% des automobilistes. Avec de 115 à 170 km d'autonomie, les voitures électriques vous mèneront à bon port au quotidien. De plus, vous quitterez la maison avec un maximum d'énergie chaque matin. Adieu stations d'essence!

2. SON COÛT D'ACHAT, AU FINAL, EST IDENTIQUE AUX VÉHICULES CLASSIQUES.

Avec la subvention gouvernementale de 8000$, les rabais aux membres de l'AVÉQ sur certains modèles et les assurances, en plus d'économies sur le carburant et l'entretien, une voiture électrique peut même vous faire économiser gros! Faites vos calculs.

3. SA CONSOMMATION ET SON ENTRETIEN SONT BIEN PLUS AVANTAGEUX.

Il en coûte 358$ en énergie pour rouler 20 000 km avec une voiture électrique, contre 2 755$ pour une voiture à essence. Le moteur électrique, de conception plus simple qu'un moteur à carburant fossile, permet de réduire la facture "Entretien" de 30 à 40%. En effet, pas d'huile, bougies, courroies, liquide de transmission, etc. à s'occuper.

4. FAIRE LE PLEIN EST ULTRA SIMPLE.

Il suffit d'une simple prise électrique chez soi ou au travail. C'est aussi simple que de charger son cellulaire. Il est possible de faire installer une borne de recharge par un électricien qui permettra de recharger jusqu'à 4 fois plus rapidement. Des subventions sont offertes par le gouvernement pour l'installation d'une borne et des rabais sont offerts aux membres de l'AVÉQ.

5. SA CONDUITE EST TRÈS AGRÉABLE, SANS ÉMISSION NI BRUIT.

Sa forte accélération linéaire sans à-coups, son couple de puissance immédiatement disponible, son freinage récupératif dès qu'on lâche l'accélérateur, l'absence d'embrayage, etc., procure une conduite incomparable par rapport aux véhicules classiques. Comme on dit; L'essayer c'est l'adopter!

Posts à l'affiche
Archives
Rechercher par tags